Crédit immobilier sans CDI

Crédit immobilier sans CDI

De nos jours, l’investissement immobilier est une source de revenu important. Lorsqu’on pense à investir, on doit  avoir un financement

Ici, le sujet  concerne à investir dans l’immobilier en empruntant alors qu’on ne possède aucun CDI. Certains pensent que ceci n’est  pas possible. Pourtant ceci semble possible en ce moment avec la technique d’emprunt sans CDI auprès de la banque.

Investir dan l’immobilier sans CDI

Premièrement, on doit mettre une  bonne relation avec la banque. En effet, il faut montrer une bonne gestion sur son compte personnel. C’est-à-dire, on doit présenter  une somme confortable dans son compte bancaire, de plus, il faut  avoir un revenu stable et  intéressant afin d’attirer  l’attention du banquier. Bref, il faut montrer son sérieux. Ainsi, l’existence d’un membre de famille proche ayant un compte dans la  même banque serait un atout.

Deuxièmement, il faut  être ancien dans son statut. L’ancienneté dans un statut donne une image intéressante devant le banquier. Par exemple, il faut présenter un certificat  d‘ancienneté dans un travail afin de prouver son sérieux. Lorsqu’on ne dispose pas  d’un CDI, on doit présenter  des pièces justificatives comme bulletin de salaire, ce dernier est analysé par le banquier afin de dévoiler la stabilité de revenu et  l’ancienneté de l’emprunteur dans son travail.

Investir et réussir en immobilier

Pour réussir son investissement  immobilier, il faut  d’abord étudier le cas du pays où se place l’immeuble. En fait, l’investissement immobilier se base sur la situation économique parce que ceci consiste à une location. Pour cela, il faut faire l’investissement dans un milieu stable économiquement. La stabilité économique est indispensable parce  qu’il n’y a pas de bon marché immobilier dans un pays en crise. 

Après, il faut aussi se pencher sur la situation géographique du milieu d’investissement. En effet, l’investissement doit être fait en pleine ville. En ce moment, certaines ville contiennent des anciens logements à travaux, alors, on pourrait profiter l’existence de ces anciens logements. A vrai dire, le prix des logements anciens semble intéressant, ainsi, ces anciens logements se situent dans la zone stratégique pour l’investissement immobilier.

Fiscalité sur l’investissement immobilier

Maintenant, on doit connaître l’imposition sur le loyer. Sur ce, le loyer est imposé selon le type de location. 

Si on loue un bâtiment  vide, on relève dans une fiscalité foncière. En fait, l’impôt est  calculé sur les revenus fonciers. Les acomptes payées de janvier  à août sont déterminées  en fonction de la déclaration de l’année précédente.

Si on loue un bâtiment meublé, on est imposé sur la moitié des recettes locatives si  on est au régime forfaitaire. Ceci est déterminé sur le même principe que la location vide. Mais, si on relève du régime réel, on diminue fiscalement les loyers par un mécanisme de déductions de charges et d’amortissement.Enfin, il est bon de savoir qu’il y a une possibilité de réduction d’impôt sur l’investissement immobilier grâce à la  loi Pinel. Ce dernier est un dispositif qui permet  de réduire l’impôt sur l’immobilier jusqu’à 21% du montant de l’investissement. Mais il faut retenir que ce dispositif ne s’applique qu’à l’investissement dans l’immobilier neuf.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com